OPHTASURF, le site sur l'ophtalmologie
Accueil | L'oeil | La vue | Maladies | Illusions d'optique | Le lasik | Appareils | Les lunettes | L'oeil et l'art | Liens | Nous écrire | Glossaire | Logiciels | Rechercher
La maladies de la cataracte

Scotome scintillant et migraine ophtalmique


des informations claires sur la  migraine ophtalmique, céphalée, maux de tête

Qu'est-ce que la migraine ophtalmique ?

Il s’agit d’une affection fréquente, assez caractéristique, inquiétante lors de la première crise car il semble que l’on perde progressivement la vision.
Le début est souvent brutal, caractérisé par une phase visuelle suivie de migraine :

exemple de scotome scintillant entrainant une migraine ophtalmique

Exemple de scotome scintillant

(manifestation de la migraine ophtalmique).


1. La phase visuelle forme un scotome scintillant hémianopsique, c'est-à-dire que les images ne sont plus perçues latéralement, soit à gauche, soit à droite.

C’est comme un trou dans le champ visuel latéral, d’abord petit, entouré de crénelures scintillantes à la manière d’un filament électrique. Ce trou visuel semble peu à peu s’agrandir et se manifeste aux deux yeux.
La durée de cette manifestation visuelle est de 10 minutes à une demie heure.
                                 

2. La migraine peut alors apparaître, parfois intense, obligeant à rester allongé dans l’obscurité. Elle peut durer plusieurs heures

Elle peut être  associée à des nausées, des vertiges et des troubles digestifs.

Puis tous les troubles disparaissent sans séquelle.
Habituellement les crises ne sont pas très fréquentes et ne demandent qu’un traitement antalgique des maux de tête.
La cause de la migraine ophtalmique n’est pas bien connue. Il semble s’agir d’un spasme artériel sur le territoire des voies optiques rétro chiasmatiques (responsable du scotome scintillant) suivi d’une vasodilatation responsable de la migraine

 


migraine ophtalmique, céphalée, maux de tête

date de modification : 22/12/08