OPHTASURF, le site sur l'ophtalmologie
Accueil | L'oeil | La vue | Maladies | Illusions d'optique | Le lasik | Appareils | Les lunettes | L'oeil et l'art | Liens | Nous écrire | Glossaire | Logiciels | Rechercher

Le glossaire de l'ophtalmologie
   

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

 

A :

  • Accomodation : Capacité d'adaptation de la forme du cristallin à la mise au point sur la rétine d'images d'objets lointains et rapprochés.

  • Achromatopsie : Impossibilité de distinguer d'autres nuances dans les couleurs que les sombres et les claires.

  • Amaurose : Déficience de l'acuité visuelle (totale).

  • Amblyopie : Déficience de l'acuité visuelle (partielle).

  • Astigmatisme : Trouble singulier de réfraction qui résulte de l'inégalité de la distance focale des différents méridiens de l'œil

remonter

 

B :
  • Bâtonnets : Minces cellules cylindriques situées dans la rétine, réagissant à la lumière mais incapables de distinguer les couleurs. Très sensibles, elles assurent la vision dans des endroits très faiblement éclairés.

  • Blépharite : Infection du bord libre de la paupière.

  • Blépharospasme : C'est une contracture plus ou moins régulière du muscle orbiculaire des paupières.


remonter

 

C :
  • Cataracte : Maladie du cristallin caractérisée par l'opacité de celui-ci (voir maladies)

  • Cécité : Perte de la vision.

  • Cellules bipolaires : Cellules rétiniennes pourvues de deux longues terminaisons qui reçoivent les signaux nerveux des cônes et les transmettent aux ganglions nerveux.

  • Champ visuel : Zone qu'aperçoit l'œil étant immobile (voir champ visuel)

  • Chiasma optique : Bandelette blanche située à la face inférieure du cerveau qui donne naissance à ses deux angles intérieurs aux nerfs optiques et à ses deux angles postérieurs aux bandelettes optiques. C'est ici que les nerfs optiques s'entrecroisent avant de se rendre au centre de la vision du cerveau par les bandelettes optiques.

  • Cils : Poils qui bordent les paupières

  • Colobome : Fissure congénitale de la paupière.

  • Cônes : Cellules photosensibles coniques qui detectent les couleurs et la lumière vive et permettent la finesse de la vision. Les cônes sont très nombreux et serrés dans la fossette centrale de la tache jaune (fovéa).

  • Conjonctive : Muqueuse qui tapisse l'intérieur des paupières et tout l'extérieur du globe de l'œil, sauf la cornée transparente.

  • Conjonctivite : Inflammation de la conjonctive.

  • Convergence : Angle formé par les lignes de visée des yeux. Cet angle est d'autant plus grand que l'objet visé est rapproché.

  • Cornée : Tunique antérieure et transparente de l'œil.

  • Cortex cérébral : Ecorce du cerveau dans laquelle l'information reçue est triée et interprétée.

  • Cortex visuel : Région de cortex située à l'arrière du cerveau qui reçoit et interprète les messages nerveux venant des yeux.

  • Couleurs complémentaires : Couleurs "opposées", telle lumière rouge et verte; les contrastes successifs présentent la couleur complémentaire à la couleur observée initialement.

  • Cristallin : Le cristallin est une lentille biconvexe placée entre l'iris et le corps vitré et entourée au niveau de son équateur par les procès ciliaires. Le cristallin est l'organe de l'accomodation. Par son élasticité il se prête aux efforts que celle-ci requiert.

remonter

 

D :
  • Daltonisme : Forme la plus fréquente de la dyschromatopsie; le daltonisme est une anomalie de la vue qui consiste dans l'absence de perception de certaines couleurs ou dans la confusion de couleurs (surtout rouge et vert)

  • Dyschromatopsie : Trouble de la perception des couleurs, spécialement incapacité de l'œil à distinguer les trois couleurs fondamentales.

  • Dégénérescence maculaire : Maladie qui affecte le fond de la rétine et provoque des pertes de vision surtout chez les personnes àgées (voir maladies)

E :
  • Ectropion : Retournement du bord de la paupière vers l'extérieur.

  • Entropion : Retournement du bord de la paupière vers l'intérieur


remonter
 
F :
  • Filariose : c'est une maladie parasitaire qui s'observe surtout en Afrique et en Amérique tropicale et qui est une cause fréquente de cécité.


remonter
 
G :
  • Ganglions nerveux : Cellules nerveuses situées dans la rétine, qui transmettent les messages émanant des batonnets et des cônes aux fibres nerveuses et par elles au cerveau.

  • Glandes lacrymales : Au nombre de deux par œil. La plus importante, en forme d'amande, est logée à l'intérieur de l'orbite à l'angle externe de cette cavité. Elle sécrete le liquide lacrymal ou larmes.

  • Glaucome : Maladie de l'oeil caractérisée par une augmentation de la pression intra-oculaire qui accroît le dureté du globe et détermine une compression du nerf optique compliquée d'une diminution de l'acuité visuelle.

remonter
 
H :
  • Harada (maladie de) : Il s'agit d'uvéites qui se compliquent parfois de décollement de rétine (voir maladies).

  • Héméralopie : Réduction de la capacité de vision nocturne ou dans de mauvaises conditions d'éclairement causée par la perte de rhodopsine des bâtonnets à la suite d'une avitaminose A ou de certaines maladies comme la rétinopathie pigmentaire.

  • Hémianopsie : Lorsque elle est latérale homonyme, la moitié du champ visuel est perturbée aux deux yeux. Lorsque elle est bitemporale, le champ temporale des deux yeux est perdu (voir champ-visuel)
  • Humeur aqueuse : Liquide transparent remplissant la chambre antérieure du globe oculaire.

  • Humeur vitrée : Masse gélatineuse transparente enfermée dans une membrane avec laquelle elle constitue le corps vitré logé dans la chambre postérieure du globe oculaire.

  • Hypermétropie : Trouble de la réfraction caractérisé par la formation des images en arrière de la rétine. Résulte du raccourcissement de l'axe antéro-postérieur de l'œil. L'œil de l'hypermétrope est trop court.

remonter

 

I :
  • Iris : Petit disque pigmenté de l'œil contenant du tissu musculaire dans son épaisseur et percé en son centre par un orifice appelé pupille.

remonter

 

J :
  • Jaffé (syndrome de) : Il s'agit d'un remaniement rétinien maculaire caractérisé par la présence de plis, et de déformations vasculaires. Il peut entrainer une baisse de l'acuité visuelle.

remonter

 
K :
  • Kératite : Inflammation de la cornée. Celle-ci peut être d'origine microbienne, virale, allergique ou d'origine neuro-paralytique.

remonter

 

L :
  • Larmes : Liquide salé produit par les glandes lacrymales situées dans la partie supérieure et externe de chaque orbite.

  • Lentille à double foyer : Verres dont le segment supérieur permet de voir nettement les objets lointains et le segment inférieur les objets rapprochés.

  • Lentille de contact : Lentille de petite taille de forme adaptée au défaut de vision à corriger, qui s'applique directement sur tout ou sur une partie de la cornée.

  • "Loucher" : Etre atteint de strabisme (voir maladies)

  • Lysozyme : Substance capable de dissoudre certains germes (présente surtout dans les larmes).

remonter

 

M :
  • Macula lutea : C'est la zone d'activité maximale de l'œil.

  • Mélanine : Pigment brun foncé qui donne la coloration normale à la peau, aux cheveux, à l'iris.

  • Muscles ciliaires : Petits muscles qui servent à accommoder la vue aux distances et qui sont des organes essentiels au fonctionnement de la vision ; sont reliés au cristalin part les procès ciliaires qui sont des plis en série encadrant le cristallin.

  • Muscles oculaires : Ils controlent les mouvements de l'œil

  • Myopie : Trouble de la réfraction caractérisé par la formation des images en avant de la rétine. Résulte de l'allongement de l'axe antéro-postérieur de l'œil. L'œil du myope est trop long.

remonter

 

N :
  • Nerf optique : Faisceau de fibres nerveuses qui transmettent les signaux de l'œil au cerveau, il mesure de 35 à 55mm de long.

remonter

 

O :
  • Orbite : Cavité pyramidale quadrangulaire dont la base ouverte regarde en avant et en dehors.

  • Orgelet : Inflammation de la paupière.

remonter

 

P :
  • Parallaxe : Déplacement de la position apparente d'un corps, dû à un changement de position de l'observateur.

  • Perspective : Aspect sous lequel une chose se présente ; des objets déterminés paraissent plus petits et plus rapprochés à distance que vus de près ; les rails d'une ligne de chemin de fer qui sont parallèles paraissent se rejoindre à distance.

  • Photochromique : La teinte d'un verre photochromique varie en fonction de l'intensité lumineuse.

  • Photon : Particule sans masse transportant l'énergie lumineuse.

  • Photosensible : Sensible aux radiations lumineuses.

  • Pigments : Substance colorée.

  • Point aveugle (ou tache de Mariotte) : tache située à l'embouchure du nerf optique dans l'œil dépourvue de photorécepteures, on l'appelle parfois papille optique.(voir point aveugle)

  • Presbytie : Baisse de l'acuité visuelle de près liée à l'age.

  • Pression oculaire : Un examen médical permet de mesurer la pression du globe occulaire. Supérieure à 20 mm de mercure, elle peut être le signe d'un glaucome.

  • Ptosis : Abaissement de la paupière supérieure, congénital ou paralytique.

  • Pupille : Trou percé au centre du diaphragme iridien dont le diamètre varie en fonction de l'éclairage ou suivant que l'œil regarde de près ou de loin.

remonter

 

Q :
  • Quinine : Il s'agit d'un médicament utilisé surtout contre le paludisme et qui peut entrainer des intoxications avec complications oculaires.

remonter

 

R :
  • Réfraction : Changement de direction d'un rayon lumineux.

  • Rétine : Membrane de l'œil sensible à la lumière.

  • Rétinoblastone : Maladie cancéreuse de la rétine voir (maladies)

  • Rétinopathie pigmentaire : Maladie rétinienne qui se caractérise par une gêne visuelle crépusculaire d'apparition progressive (héméralopie), elle touche 1 habitant sur 20000 (voir maladies).

  • Rhodopsine : Principal pigment visuel, il contient un dérivé de la vitamine A, on le trouve dans les cellules des bâtonnets.

remonter

 

S :
  • Sclérotique : Membrane fibreuse blanche qui entoure le globe oculaire sauf dans sa partie antérieure occupée par la cornée.

  • Scotome central : Altération du champ visuel en son centre (voir champ-visuel)
  • Sourcils : Poils qui suivent l'arcade sourcilière, au dessus de l'orbite.

  • Staphylome : Boursoufflement des membranes de l'œil dû à un affaiblissement de ses parois surtout dans les fortes myopies.

  • Stargardt : Maladie de l'œil : dégénerescence maculaire juvénile.

  • Strabisme : Le strabisme est un défaut d'action des muscles de l'œil causé par un déséquilibre de leur force musculaire. Il entraine une déviation des axes oculaires (voir strabisme).

remonter

 

T :
  • Tache de Mariotte (ou papille optique) : Disque légèrement ovoïde par lequel le nerf optique pénètre dans l'œil. Dépourvue de cônes et de bâtonnets, cette zone est insensible à la lumière. On l'appelle parfois tache aveugle (voir point aveugle).

  • Tache jaune (ou fovéa): Partie la plus sensible de la rétine, d'un diamère d'environ 1mm, dépourvue de bâtonnets et dont les cônes plus étroits qu'ailleurs sont plus serrés.

  • Toxoplasmose : Maladie parasitaire (voir maladies)

  • Trachome : C'est une conjonctivite chronique contagieuse dont l'agent causal est un gros virus. Il atteint plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde surtout dans les pays du pourtour méditerranéen et dans les pays tropicaux. Il peut aboutir à la cécité.

remonter

 

U :
  • U.V : (Ultra Violet) Il s'agit d'une lumière invisible et dangereuse pour l'oeil, elle est émise par le soleil.

  • Uvéïte : Il s'agit d'une atteinte inflammatoire de l'uvée.

  • Uvée : On désigne sous ce nom la tunique vasculaire comprise entre la sclérotique et la rétine. On distingue l'uvée antérieure : iris et corps ciliaire, et l'uvée postérieure : la choroïde.

remonter

 
V :
  • Verres bifocaux : Egalement appelés verres double-foyers, ce sont des verres à deux foyers destinés à corriger la vision de loin et la vision de près.

  • Verre minéral : Verre en verre (de la silice), avec différents additifs (crown, flint, titane, barium) pour augmenter l'indice de réfraction. Cette matière est cassante donc fragile mais sa surface est dure et peu sensible à la rayure.

  • Verre organique : Verre en résine de synthèse légère mais sensible à la rayure. La matière la plus courante est le CR39 découvert au début des années 40.

  • Verre polycarbonate : Verre de synthèse ultra-résistant, initialement utilisé à des fins militaires ou scientifiques (il a été développé par l'armée américaine pendant la dernière guerre mondiale pour remplacer le verre et résister à l'impact d'une balle). Il est aussi ultra-léger et ultra-mince.

  • Verre unifocal : Verre à un seul foyer destiné à corriger la myopie, l'hypermétropie, l'astigmatisme myopique, l'astigmatisme hypermétropique, la presbytie et le strabisme.

  • Verre progressif : Destiné à corriger la vision de loin, la vision intermédiaire et la vision de près de manière progressive sans rupture optique ni esthétique.

  • Vision périphérique : Capacité de voir les objets sans les viser directement. La vision périphérique est asuer par les bâtonnets répartis sur la rétine en dehors de la tache jaune. Elle est moins sensible et moins nette que la vision normale assurée par la tache jaune.

  • Vision stéréoscopique : Capacité de voir les objets en relief.

  • Vitré : C'est une gelée transparente située derrière le cristallin et qui occupe tout l'intérieur de l'œil. Il représente 90% du volume de l'œil

remonter

 
W :
 

remonter

 

X :
 

remonter

 

Y :
 

remonter

 

Z :
  • Zona : C'est la manifestation du virus du zona sur le nerf ophtalmique (voir Zona ophtalmique).

  • Zonule : Système de fibres qui attache le cristallin au corps ciliaire.

remonter